Découvrir ce qu’est la rougeole et les traitements pour la guérir

Découvrir ce qu’est la rougeole et les traitements pour la guérir

Si la rougeole semble avoir disparue depuis l'arrivée du vaccin le R.O.R. (Rougeole Oreillons Rubéole), la réalité est qu'elle reste une maladie enco

Si la rougeole semble avoir disparue depuis l’arrivée du vaccin le R.O.R. (Rougeole Oreillons Rubéole), la réalité est qu’elle reste une maladie encore à surveiller. En effet, malgré le vaccin, l’OMS s’alarme de la recrudescence des cas de rougeole en Europe, en particulier chez les enfants de parents qui ont refusé toute vaccination. Afin d’apporter plus de visibilité sur le sujet, ce billet propose de découvrir ce qu’est la rougeole, quels sont ses symptômes et comment la soigner ?

La rougeole, c’est quoi ?

La rougeole est une maladie liée à un type de virus appelé paramyxovirus. Elle se transmet par le contact direct ou à travers l’air, avec les propulsions des gouttelettes de salives des personnes infectées. Le virus se manifeste à environ une dizaine de jours d’incubation et cesse d’être contagieux que lorsqu’il disparaît du sang, à savoir après la disparition de l’éruption cutanée. La rougeole sévit le plus souvent sous forme d’épidémies au printemps et en hiver dans les pays tempérés.

Elle survient majoritairement chez les enfants en bas âge, entre 6 mois et 3 ans, qui n’ont pas été vaccinés et qui ne disposent plus de l’immunisation apportée par les anticorps maternels. Bien que la maladie touche principalement les enfants, elle peut également se transmettre chez les adultes. La rougeole peut entraîner des complications sévères chez les sujets vulnérables, comme les nourrissons, les personnes âgées et les femmes enceintes.

Pour traiter la rougeole, comme toutes autres maladies d’ailleurs, il convient d’acheter les médicaments dans une pharmacie agréée. Pour les habitants de Plaisir, dans le département des Yvelines, la pharmacie à Grand Plaisir est en mesure de fournir des médicaments provenant des plus grands laboratoires pharmaceutiques.

Comment reconnaître la rougeole ?

C’est au terme d’une dizaine de jours après la contamination par le virus que les premières manifestations cliniques de la rougeole apparaissent. L’éruption cutanée est le premier symptôme caractéristique de la maladie. Elle survient quelques jours après l’observation du « signe de Koplik ». Ce dernier est un indicateur physiologique qui se manifeste par la présence de taches blanchâtres sur les faces internes des joues.

Quant à l’éruption cutanée, elle débute derrière les oreilles et le visage avant de s’étendre sur le reste du corps, en commençant au niveau du tronc. Les petites taches rouges disparaissent naturellement au bout de cinq jours à peu près. Outre ces signes, on peut également observer d’autres symptômes de la rougeole, tels qu’une fièvre élevée (entre 39 °C et 40 °C), un oedème des paupières, une conjonctivite, des yeux rouges larmoyants, une toux sèche, un écoulement nasal, de la fatigue, des troubles digestifs…

Comment soigner la rougeole ?

Comme cela est le cas pour toutes les pathologies virales, il n’existe pas de traitement spécifique pour guérir la rougeole. En effet, les antibiotiques n’ont aucune incidence sur cette sorte de maladie et seuls les symptômes présentés par le sujet font l’objet d’une prise en charge médicale. Néanmoins, dans tous les cas, il convient de consulter son médecin généraliste lorsque son bébé ou son enfant présente les symptômes de la rougeole décrits précédemment. Il est à noter qu’un médecin a l’obligation de prévenir les autorités sanitaires s’il doit être amené à traiter un cas de rougeole.

Effectivement, depuis 2005, cette infection fait à nouveau partie des maladies à déclaration obligatoire. Outre cette démarche réglementaire, le médecin pourra prescrire des médicaments permettant de faire baisser la fièvre ou de limiter les vomissements. Il prescrira un antibiotique uniquement en cas de complications afin de prévenir une surinfection bactérienne. À titre d’information, il faut savoir que les taux de complications de la rougeole varient en fonction de l’âge, de la région géographie, de l’état immunitaire ainsi que de la santé nutritionnelle du patient.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0