Non, il n’est pas possible de se déplacer une vertèbre

Non, il n’est pas possible de se déplacer une vertèbre

On dit souvent que les douleurs au dos constituent le mal du siècle. D'ailleurs, la notion de vertèbre déplacée est assez répandue chez le grand publ

On dit souvent que les douleurs au dos constituent le mal du siècle. D’ailleurs, la notion de vertèbre déplacée est assez répandue chez le grand public. Il est vrai que de nombreux praticiens utilisent ce raccourci pour expliquer à leurs patients le mal dont ils souffrent. Mais est-ce que les vertèbres peuvent vraiment se déplacer ?

Un petit cours d’anatomie

Nous savons tous que les vertèbres s’empilent les unes au-dessus des autres et qu’ensemble, elles constituent le rachis qui est encore appelé colonne vertébrale.

Chacune d’elles est composée de deux parties. Ainsi, il y a la partie avant qui est dénommée corps vertébral et la partie arrière qui est désignée par les articulations postérieures. Et les disques intervertébraux séparent les corps les uns des autres.

Enfin, l’ensemble de ce système complexe est encore entouré de muscles, de tendons et de ligaments. Ils servent à protéger la moelle épinière tout en solidifiant cette architecture unique.

Il faut alors noter que les vertèbres sont appelées à s’articuler entre elles grâce aux disques intervertébraux qui se trouvent à l’avant et aux articulations situées à l’arrière. C’est pourquoi on appelle ces dernières des articulations postérieures. Elles sont mobiles et font entendre un craquement pendant les manipulations vertébrales réalisées par un praticien ;

Un déplacement impossible

Mais est-ce que cela répond à la question : une vertèbre peut-elle se déplacer ? En fait, la réponse à cette question est : non. En effet, il faut souligner qu’il existe un maillage ligamentaire puissant et riche qui relie les vertèbres entre elles. Ce qui rend impossible tout déplacement de ces dernières. D’ailleurs, ce système ligamentaire est tellement serré qu’il est pratiquement impossible pour les vertèbres de bouger de leur emplacement initial.

Cependant, il existe une situation où le « déplacement d’une vertèbre » peut se produire. Il s’agit d’un traumatisme grave et violent. Dans ce cas, il est urgent de réaliser une intervention chirurgicale puisque la moelle épinière se trouve dans les vertèbres. Et elle risque d’être fortement lésée à cause de ce traumatisme.

Comment interpréter la sensation de vertèbres ?

Maintenant, vous savez que les vertèbres ne peuvent se déplacer. Mais alors, pourquoi est-ce que de nombreuses personnes disent qu’elles sentent qu’une de leurs vertèbres s’est déplacée ? En fait, ce que ces individus appellent déplacement des vertèbres s’explique par un blocage au niveau d’une vertèbre. Il est souvent occasionné par une contraction ou une tension excessive au niveau d’un ou plusieurs muscles profonds.

Par réflexe de protection, le système ligamentaire et musculaire autour d’une vertèbre va se tendre. Cela a pour effet de limiter les amplitudes de mouvement de l’articulation. Pour illustrer la situation, prenons comme exemple un élastique trop rigide ou trop tendu. Il est alors difficile de l’étirer encore. C’est exactement le cas avec le système musculaire et ligamentaire qui entoure une vertèbre !

Quel est le rôle de l’ostéopathe ?

Il est possible de se tourner vers un ostéopathe si vous constatez un blocage au niveau d’une vertèbre. Ce dernier va chercher à faire retrouver une certaine mobilité aux éléments appelés mous, à savoir les ligaments, les muscles, etc. Cela permet de récupérer une plus grande liberté de mouvement articulaire et sans aucune tension.

Toutefois, les patients doivent savoir qu’il n’est pas toujours nécessaire de faire craquer l’articulation pour qu’il retrouve toute sa mobilité. La sensation de mobilité qu’ils ressentent après les manipulations vertébrales s’explique donc par le relâchement des muscles, et non de retour en place d’une vertèbre déplacée.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0