Quelles solutions pour soigner la calvitie, en dehors de la greffe de cheveux ?

Quelles solutions pour soigner la calvitie, en dehors de la greffe de cheveux ?

Dans le traitement de la chute de cheveux, de nombreuses alternatives à la greffe de cheveux existent. Sur le marché on trouve un médicament anti chu

Dans le traitement de la chute de cheveux, de nombreuses alternatives à la greffe de cheveux existent. Sur le marché on trouve un médicament anti chute de cheveux qui porte le nom de Finasteride ou Propecia. Il s’agit d’un médicament disponible depuis plusieurs années sous forme de comprimés. Il permet de ralentir l’alopécie, essentiellement sur la zone postérieure de la tête, et son effet est visible après plusieurs mois de traitement. Il présente quelques effets secondaires comme une baisse de la libido, l’impuissance, la gynécomastie, etc. Ce traitement est surtout recommandé lorsque la calvitie en est à des débuts. Principal inconvénient il doit être pris tous les jours, et à vie. Sur le plan chirurgical, d’autres interventions permettent de résoudre la chute des cheveux, nous pouvons par exemple citer les lambeaux, les extendeurs, la réduction tonsurale, les ballonnets gonflables. Ce sont des techniques qui ne sont plus très utilisées de nos jours. 

Traitement de la calvitie: plusieurs solutions existent

La technique des lambeaux est une intervention qui a pour objectif de déplacer une partie du cuir chevelu de la zone donneuse vers la zone à problèmes. C’est une technique utilisée par la clinique Aesthetise Paris dans des cas précis dont le résultat n’est pas toujours très esthétique. La chevelure qui en résulte est dense, mais pas souvent homogène, perdant ainsi son effet naturel. Avec cette technique le risque de mort des cellules est assez important et il en résulte des cicatrices tout aussi importantes. Ce qui n’est pas le cas avec les greffes de cheveux. Cette technique est  utilisée le plus souvent en cas de brûlures ou d’accidents. La technique des extendeurs nécessite parfois plusieurs interventions, elle consiste à insérer des crochets sous le cuir chevelu, reliés par des élastiques, afin de rapprocher petit à petit les bords chevelus de la tête, cela peut prendre plusieurs semaines. Cette technique est assez lourde et douloureuse et est très peu pratiquée de nos jours. La réduction tonsurale ou réduction de tonsure consiste à rapprocher les bords de la couronne qui ont encore des cheveux. Cette technique ferait plutôt penser à un lifting du cuir chevelu. C’est une technique que l’on applique quand la peau du dessus de la tête du patient est assez souple. Par contre, son principal inconvénient est qu’elle laisse une cicatrice conséquente sur le dessus de la tête. Précisons que faire usage de cette technique n’empêche pas de solliciter ensuite une greffe de cheveux. La dernière technique évoquée ci-dessus est celle des ballonnets gonflables. Elle est assez proche de la technique des extendeurs dans l’exécution. La principale différence se situe dans le fait qu’on place plutôt des ballonnets gonflables sous la peau, en lieu et place des élastiques. Les ballonnets ainsi positionnés sont remplis de sérum physiologique qui les fait gonfler, et cela chaque semaine. L’objectif étant de distende progressivement la peau de la couronne. L’opération dure plusieurs semaines, pendant lesquelles la tête du patient augmente de volume et il ne peut donc pas mener une vie sociale normale. C’est également une technique lourde qui sert plus souvent en chirurgie réparatrice, suite à des brûlures ou des accidents.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0