Comment bien dormir la veille d’un examen ?

Comment bien dormir la veille d’un examen ?

Prendre le temps de s’évader un peu et de faire un pause est indispensable après les révisions. Préparer ses affaires, se relaxer en faisant le vide

Prendre le temps de s’évader un peu et de faire un pause est indispensable après les révisions. Préparer ses affaires, se relaxer en faisant le vide dans son esprit et se coucher tôt évite le stress. Rien de mieux que d’avoir un bon sommeil la veille d’un examen pour être en forme physiquement et mentalement le jour J.

Éliminer le stress et éviter la fatigue

Pour éviter tout risque d’insomnie, le stress est à bannir. Les longues révisions réalisées quelques semaines avant les examens suffisent pour être dans le bain. Ce n’est pas à la veille des épreuves que le candidat va apprendre pour le lendemain. Il n’est pas nécessaire, voire contre-productif, de veiller tard avant le jour de l’examen. Une telle situation ne fait que multiplier les pressions, ce qui va favoriser l’insomnie. Il faut s’arrêter assez tôt, car aucun résultat ne s’obtient pendant les 6 heures qui précèdent l’heure du coucher.

Il faut prendre le temps de se divertir, de pratiquer un peu d’exercice ou de voir des amis pour être en forme et bien dormir. L’établissement d’une check-list des choses utiles pour le lendemain est recommandé afin de pallier les préoccupations. Il est préférable de se vider la tête pour se coucher sereinement.

Se faire plaisir

Même lors des périodes de révision, il est toujours indispensable de se faire du bien et de se détendre. Il est démontré qu’un rire a un pouvoir apaisant sur le corps. Une minute de rire fait l’équivalent de 45 minutes de relaxation. Avec des amis, devant une série télé, lors d’un spectacle ou autres, il faut savoir se lâcher.

Lors des révisions intenses, et surtout la veille de l’examen, il faut s’accorder un moment pour d’autres activités qui font plaisir. Cette initiative permet de quitter, pendant un laps de temps, son statut de candidat pour un quelconque concours ou examen. Cet instant de liberté permet une meilleure assimilation, aide le cerveau à se ressourcer et le corps à se détendre.

Dîner de façon intelligente

L’alimentation joue un rôle essentiel lorsqu’il s’agit de trouver rapidement le sommeil. Il est préconisé de dîner au moins 2 heures avant de se coucher pour bien dormir. Les aliments sucrés, épicés, gras et lourds sont à éviter. Difficiles à digérer, ils peuvent retarder l’endormissement. Il faut privilégier les produits laitiers, les poissons gras, la banane, les oléagineux et la salade.

Si le stress se fait ressentir avant de se coucher ou pour prévenir l’insomnie, certaines boissons peuvent favoriser l’endormissement. Le lait écrémé contient du tryptophane qui stimule la production de sérotonine (hormone du bien-être) et de mélatonine (hormone du sommeil).

Une tisane à la camomille est également conseillée, car elle renferme de la glycine. Cet acide aminé agit tel un sédatif léger. L’effet sera encore meilleur lorsqu’un peu de miel y est versé.

La réussite à un examen est, avant tout, conditionné par une excellente forme physique et mentale. Un sommeil de bonne qualité est nécessaire pour passer les épreuves avec brio.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0